Partir en vacances à bon prix : Les packs tout inclus

Des vacances discount et moins cheresPourquoi dépenser plus quand on peut partir en vacances à bon prix ? Les agences de voyage commencent à nous faire part des packages que les tours operators ont concoctés pour nous en 2011.

Parmi eux, la formule du « tout compris » ou le « tout inclus » remporte un grand succès, car elle permet de verrouiller son budget avant son départ. Un point s’impose.

Déjà en 2006, les agences de voyage annonçaient que 40% des voyages par avion réservés auprès d’un tour operator répondaient en fait à ce type de concept.

 

C’est quoi le « Tout inclus » ?

Concrètement, cela signifie que le client achète dans le même package :

  • Un transport (souvent en charter), y compris le trajet entre l’aéroport et l’hébergement,
  • Les nuits sur place, généralement à l’hôtel,
  • Les trois repas quotidiens ainsi que toutes les boissons non alcoolisées,
  • L’accès aux infrastructures de l’hôtel en fonction de la catégorie : activités sportives, hammam, piscine par exemple,
  • Les animations pour les enfants lorsque le séjour comprend des structures prévues à cet effet.

Ne restent donc à la charge du client que les excursions sur place, les activités payantes style jet ski ou massages et souvent les boissons alcoolisées.

Les raisons d’un tel succès s’expliquent donc par des fadeurs clés. Le concept marketing a été créé de façon pointue en analysant les demandes de toute une partie de la clientèle des agences de voyage :

  • Refus de partir à l’aventure, en particulier en famille,
  • Envie de partir au loin
  • Budget maîtrisé et limité.

L’aspect budgétaire est essentiel. Même s’il existe des formules « all inclusive» dans toutes les gammes de prix, le volume s’effectue sur les gammes les moins chères. Il s’agit donc d’une clientèle qui souhaite profiter d’un voyage, assez souvent exotique, pour un très bon rapport qualité/prix.

Un voyage sur-mesure est cher, même si l’on choisit le système demi-pension par exemple. Il est clair que ce sont les extras qui viennent souvent pénaliser le coût global des vacances ainsi que le coût des différentes excursions elles repas.

Les critiques sur le principe

Les critiques proviennent surtout de personnes qui n’entrent pas dans la cible de ces voyages. Les vacanciers qui veulent être parfaitement libres de leurs mouvements, ceux qui préfèrent les circuits, l’aventure sac à dos, ou encore ceux qui ont des exigences spécifiques en termes de prestations ne sont évidemment pas forcément séduits par la formule.

Le fait est que le « tout inclus » s’adresse en priorité à des vacanciers qui cherchent à se relaxer, à se reposer au soleil, faire un peu de sport en famille ou avec des amis, voire faire une excursion ou deux, sans plus, en maîtrisant toutes leurs dépenses.

Il ne s’agit donc pas de chercher à visiter en profondeur un pays ou de passer du temps avec la population locale. Ces hôtels et clubs de vacances permettent d’employer les habitants d’endroits qui ne sont pas très privilégiés et une partie des dépenses touristiques se retrouve donc dans l’économie locale.

Sur internet, on peut y lire certaines critiques intéressantes. Par exemple, celles portant sur un séjour all inclusive en Égypte dans un hôtel 5 étoiles. On y voit que les critères de cette catégorie sont bel et bien différents de ceux que l’on peut avoir en tête. Quelques exemples :

  • Pas de petits shampooings ou soins douche dans la salle de bains: penser à emmener ses produits,
  • Restaurant assimilé à une cantine,
  • Pas de jus de fruits frais, bouteille d’eau à 4 euros,
  • Manque de personnel généralisé,
  • Aucune animation,
  • Hôtel en pente, il faut avoir la forme pour aller de la plage à la chambre en pleine chaleur …

Heureusement, l’hôtel est spacieux tout comme les chambres, la piscine agréable, les sorties payantes intéressantes. La conclusion du touriste est qu’il ne s’agit pas d’une vrai proposition « all in ».

L’internaute aborde par ailleurs un point qui peut être intéressant pour certains. Il parle de la clientèle qui est à 80% russe, et qui n’est pas toujours facile en vacances d’après son témoignage. Il n’est pas rare lorsque l’on choisit certaines destinations de se retrouver en effet avec une nationalité en particulier : 100% d’Italiens, d’Américains ou de Russes par exemple.

Un autre avis, sur un hôtel en montagne. Ici, les critiques sont formulées sur la propreté de la piscine et de la salle de sport, la qualité de la restauration, de la part d’un internaute. Tandis que deux autres trouvent que le rapport qualité/prix reste excellent. Ce deux étoiles propose en effet un séjour de six Jours pour 340 euros pendant l’été, un prix tout ce qu’il y a d’attrayant, il faut le dire, demi-pension et bar all inclusive jusqu’à 22h00. Les critiques sont donc à prendre en compte, mais il faut bien entendu les lier avec le prix réel payé.

le symbole du all inclusive : la République Dominicaine

Cette île des Caraïbes s’est faite une spécialité de ce style de formule. Du soleil à gogo pour des semaines à prix fort raisonnable lorsque l’on compte le transport aérien nécessaire. Quelques idées de prix sur cette destination pour 2 adultes, et une semaine sur place :

  • Nouvelles Frontières : Punta Cana hôtel 3 étoiles (Carabela Beach Resort & Casino) : 2 336 euros et prix promo à certaines dates.
  • Promovacances : Puerto Plata hôtel 3 étoiles (Casa marina Beach et Reef) pour 1 558 euros en promotion.
  • Thomas Cook : Bayahibé, hotel 3 étoiles (Wyndham Domiicus Palace) : départ pour 2 198 euros.

Les autres destinations

Les autres destinations qui par le passé ont fait partie des destinations privilégiées du ail inclusive étaient également dans les Caraïbes : l’île de Cuba, le Mexique. Aujourd’hui, le choix est bien plus important : on retrouve ainsi les Antilles, quasiment tout le bassin méditerranéen, quelques pays d’Afrique comme le Sénégal. Plus rarement, mais plus fréquemment cette année, l’Ile Maurice, les Maldives, les Seychelles font également des propositions, mais sur des créneaux de prix plus élevés,

Un concept révolutionnaire ?

Les formules ail inclusive ont connu un grand succès et ont aujourd’hui une véritable influence sur le marché touristique dans sa globalité, Tout comme Internet et les voyages de dernière minute, qui sont les deux autres acteurs de transformation du marché ces dernières années.

Ces formules représentent de vrais bons plans à partir du moment où l’on souhaite passer des séjours dans un club de vacances, il faut cependant être conscient que peu à peu, le niveau de certains clubs est devenu médiocre. Il convient donc de bien valider le niveau de prestations que l’on souhaite avant de réserver. Sinon, on risque fort d’être déçu. L’attrait du prix est évidemment un critère de choix très important, mais ne doit pas être le seul pour passer de bonnes vacances. Quel que soit le budget, Il s’agit d’une somme d’argent importante pour une famille.

Consulter les comparateurs de prix

Il en existe de nombreux qui permettent de faire une étude approximative sur le critère n° 1 : le prix. Cependant. il est important de se rendre sur le site des hôtels afin de vérifier les prestations sur place, ainsi que la localisation exacte, Payer parfois un peu plus cher peut permettre par exemple de bénéficier d’une activité sportive que l’on apprécie et qui n’existe pas partout.

Le Club Med : un précurseur

La formule All Inclusive, une nouveauté? Peut-être pas tant que cela. En tous les cas, pas pour le Club Med qui avait déjà développé un concept bien à lui et très proche de ces formules. Des villages où l’on vit en totale autarcie, ou l’on peut pratiquer toutes sortes d’activités, faire la fête, faire garder ses enfants, assister il des spectacles, s’amuser, cela vous dit quelque chose ? Peu à peu, les villages se sont segmentés: villages clubs familiaux avec mini clubs, ceux plus spécifiques pour les jeunes et la fête, et des prix adaptés en fonction du confort.

Depuis 1950 …
L’histoire du Club Méditerranée a commencé au milieu du siècle dernier: Gérard Blitz, fils d’un diamantaire belge, champion de water polo, séjourne en Corse dans le village en toile du Club Olympique en 1949. Il décide à ce moment-là de fonder une association du nom de Club Méditerranée et dépose son concept une fois prêt Clairement orienté sur le sport, les villages de toiles voient le jour pour développer le goût de la vie en plein air et du sport. C’est à ce moment que Gilbert Trigano intervient puisque c’est lui qui fournit les tentes. Le premier Club Med voit le jour sur la plage d’Alcudia aux Baléares. Le succès est immédiat. En 1955, c’est à Tahiti que le second voyage voit le jour pour un concept particulier . deux mois de voyage en bateau aller retour et deux mois sur place. Un séjour unique pour un prix très abordable pour l’époque et même une facilité de paiement en 18 tes sans frais !

Le Club s’installe en montagne et continue sur sa lancée avec la joyeuse équipe de G.O et c’est en 1957 que naît le fameux collier bar, une monnaie made in Club Med, qui permet notamment d’acheter ses boissons. Le ail inclusive n’est donc pas totalement de mise 1 Les villages s’installent peu à peu sur tous les continents et même sur la mer avec de somptueux voiliers. 2004 sonne le changement de politique, le Club Med met en avant une offre pour un séjour « haut de gamme, convivial et multiculturel », en partie pour se démarquer des nouvelles offres touristiques à bas prix.

Que penser des catégories hôtelières?

Les fameuses étoiles n’ont pas le même sens partout. La preuve en est d’ailleurs que nous sommes en train de transformer notre propre système français, afin d’avoir également une catégorie 5 étoiles au lieu du 4 étoiles luxe.
A l’étranger, les critères ne sont pas identiques, que l’on parle de l’Italie ou du Mexique. Pourtant, le nombre d’étoiles liées à un hôtel correspond bien entendu à un niveau de confort.
C’est au niveau des clubs de vacances qu’il convient de ne pas se tromper dans son choix. En effet. les clubs ne rentrent pas dans ce type de classement mais disposent d’un système maison. Qu’il s’agisse d’épis, de tridents ou autres symboles, il faut savoir que c’est l’enseigne elle-même qui définit sa grille. Cela permet donc effectivement de donner une idée là encore du type de confort par rapport au prix, mais un 4 étoiles X dans une enseigne ne correspondra pas forcément à un 4 étoiles Y dans une autre enseigne. L’idéal est donc de bien lire le niveau de prestations et de services pour s’assurer que le choix est le bon !

Les croisières

La croisière a de plus en plus d’adeptes. les grands paquebots que l’on compare parfois à des usines, mais aussi les vieux navires, les grands voiliers remportent de plus en plus de succès. Et il faut bien le dire, la crise est quand même passée par là, donc les tarifs ont bel et bien été revus à la baisse.

Réservation très tard ou très tôt.
Sur ce segment touristique, la dernière minute fonctionne également Costa Croisières propose ainsi régulièrement des tarifs 2 pour 1 pour un couple, le but étant bien entendu de remplir au maximum les bateaux, Comme pour les clubs, il s’agit de savoir choisir son embarcation : certains recherchent une ambiance animée, avec fête tous les soirs, d’autres préfèrent lire et se reposer, Il convient donc de ne pas se tromper de vacances! Et dans ce cas, si votre choix est fait, mieux vaut louer entre trois et six mois à l’avance, En effet, il est aussi possible d’avoir des réductions pouvant aller jusqu’à 50% par rapport au prix du catalogue, Pas de fausse timidité donc, entrez donc dans l’agence de voyage, Quelques idées:

  • Les rivages de la Mer Egée 8 jours 7 nuits sur le Costa Allegra, 890 euros pour cabine intérieure au lieu de 1 390 euros.
  • Passage vers l’Est (Italie, Grèce, Turquie, Roumanie, …) sur le Costa Mediterranea. 14 jours, 13 nuits. 1 550 euros cabine intérieure au lieu de 2 430 euros.

L’hôtellerie de Plein Air

Selon les chiffres de la Fédération française de camping et de caravaning, l’hôtellerie de plein air occupe la première place chez nos compatriotes, la France détient d’ailleurs le deuxième parc au monde après les Etats-Unis, ainsi que le premier parc européen.

Le mobile-home et le camping-car
Ce sont les deux grandes tendances du moment. Pour diverses raisons: budgétaires tout d’abord, recherche de convivialité et de contacts, tout cela dans des campings bien équipés. Ce sont en effet les campings les plus confortables qui remportent le plus de succès, notamment ceux qui ont des mobiles-homes bien équipés et des animations organisées le soir pendant les vacances.
Et là aussi, la formule tout indus est parfois possible, sans oublier que les comités d’entreprises sont assez actifs sur le secteur, du moins dans les grandes entreprises.

Les locations

Maeva Pierre & Vacances a ouvert ses réservations pour l’été 2010 dès cet hiver afin que les vacanciers profitent du nouveau système du « early booking » ou « plus tôt, moins cher ». Des offres Primo et Presto pour des touristes qui peuvent ainsi bénéficier de réductions de l’ordre de :

  • 30% s’ils réservent six mois à l’avance,
  • 20% s’ils réservent quatre mois à l’avance,
  • 10% pour deux mois à l’avance.

Si l’on prend un séjour d’une semaine à partir du 3 juillet, le 2 pièces à Cap Esterel revient ainsi 500 euros moins cher que le produit catalogue.

Les long séjours

Qu’il s’agisse d’un séjour hôtelier, ou d’une location, la plupart des offres faites proposent une promotion si le séjour est plus long. Ainsi, chez Maeva, 35% de réduction pour un séjour de deux semaines, et 45% pour un séjour de trois semaines! Pour les séjours ail inclusive à l’étranger, ce type de promotion existe également à condition de rester au même endroit. En agence de voyage, si rien ne vous est proposé, il ne faut pas hésiter à demander à négocier sur ce point en particulier.

Les nouvelles tendances

Les voyages solidaires
On l’appelle aussi tourisme éthique, responsable. Un tourisme qui n’a pas seulement pour objectif d’aller au bout du monde, mais aussi tout simplement en France. A la fois pour adultes et adolescents. Qu’il s’agisse de séjours en forêt, à la montagne ou dans des contrées lointaines.

Les idées originales
Partir un week-end prolongé dans une cabane dans les arbres, dormir dans une yourte en Australie ou en France, séjourner dans un hôtel de glace, voire un brise glaces près de l’Antarctique. Pas toujours si bon marché, mais définitivement différent!

Les échanges d’appartements
Un bon plan intéressant mais qui ne concerne que peu de personnes. Il est en effet toujours délicat de laisser son foyer à des personnes inconnues. Pourtant le système fonctionne relativement bien sur une communauté assez réduite.
Il est temps de commencer à naviguer sur Internet, à feuilleter les catalogues ou à vous rendre dans votre agence de voyages. Le principal est d’avoir une idée du budget global que l’on souhaite investir et du type de vacances désiré. Les offres promotionnelles sont pléthores, encore faut-il savoir lire à travers les lignes ! Utiliser les forums et commentaires d’internautes est utile, à condition qu’il y en ait plusieurs pour avoir une idée plus objective.

Liens Utiles :

Agence de voyage Thomas Cook en ligne pour réserver vos vacances, voyages, séjours et week-ends Mediaffiliation
Agence de voyage Expedia : location de voiture, vols, hôtels et séjours à bon prix