Gagner de l’argent et sa vie avec à un blog

Faire de l'argent avec un blogLes blogs sont à la mode et l’on ne cesse de nous donner l’exemple de personnes qui ont créé ce type de site et en retirent des avantages non négligeables. Encore faut-il savoir s’ y prendre, car créer un blog c’est avant tout une passion, et ensuite un véritable travail. Mais après tout, nous pourrions nous aussi nous y mettre !

Un blog, c’est quoi ?

Cet anglicisme définit un site qui est nourri de billets postés sur le web de façon régulière.
On pense ainsi au journal que les adolescents écrivent au fil des jours ou aux notes des écrivains qui collectent ainsi des idées pour de futurs ouvrages. Le blogueur ou la blogueuse choisit la plupart du temps un thème spécifique: la photo, la musique, la mode, l’actualité, la cuisine, etc. Les billets prennent la forme de notes écrites, mais sont également accompagnés de photos, vidéos, en bref de tous les outils actuels permettant une communication ludique. A l’ouverture du blog, l’internaute a une vision sur les derniers billets édités.

Le blog constitue un espace de liberté, permettant de s’exprimer de façon autonome et sans barrière (même s’il n’est pas possible de mettre en ligne n’importe quel type de documents ou d’opinions). Certains blagueurs préféreront mettre en avant leurs billets en limitant l’espace réservé aux commentaires, voire en les censurant purement et simplement. D’autres au contraire publient leurs billets dans l’espoir d’éveiller un maximum de commentaires ; le blog se transformant alors plutôt en forum. C’est aussi la raison pour laquelle les politiques s’intéressent à ce style de communication.

La grande différence avec un simple journal ou un livre est que les visiteurs du blog peuvent laisser leurs commentaires. C’est ensuite le fameux « Buzz » (le bruit qui entoure la publication de certaines informa tians) qui fait le succès parfois fulgurant de certains blogs pendant un temps variable.

Il existe aussi des blogs privés qui fonctionnent avec un mot de passe. Mais attention, Internet est un outil qui ne garantit pas une confidentialité inviolable. Les blogs sont assez récents, ils ont commencé à prendre de l’ampleur à compter du début des années 2000, il y a donc moire de dix ans. Ils sont innombrables et si ce sont les adolescents qui ont été les premiers fans, les adultes commencent à s’ y mettre. Et le fait est que tous les domaines sont abordés.

Les blogueurs

Au départ, ce sont des personnes qui sont familières avec l’informatique, sans pour autant être nécessairement des amateurs éclairés. Pour certains, il s’agit d’un passe-temps agréable, un loisir qui les intéresse. Pour les autres, il y a un but : souvent mettre en avant des créations, un talent, des œuvres. Ce sont des lieux où la personne souhaite se découvrir, partager sa vie ou ses intérêts avec d’autres.

Les blagueurs sont aussi des individus qui disposent de beaucoup de temps, ou qui n’ont pas besoin de sommeil ! Car pour tenir à jour un blog, il est clair qu’il faut y passer des dizaines d’heures hebdomadaires. C’est aussi la raison pour laquelle les blagueurs sont de plus en plus fréquemment des adultes, car il s’agit d’une passion qui demande beaucoup de persévérance. Pour certains, très rares, cela débouche en effet sur du positif: des propositions ou des rémunérations de type publicitaire.

L’aspect technique

C’est normalement le blagueur qui crée lui-même son espace. S’il est un Informaticien ou un Webmaster qualifié, il le fera de façon autonome, mais la plupart du temps, ce sont les plateformes d’hébergement qui fournissent une aide ou les logiciels de publication. Il est aussi possible d’avoir recours à un prestataire de service. Les plus connus sont WordPress, Overblog, Skyblog, etc. Dans un premier temps, il convient de consulter les différents modèles proposés et choisir celui qui convient le mieux, ou celui qui est gratuit.

Le blog est hébergé dans la majorité des cas sur une plateforme spécialisée. Il peut aussi l’être sur l’ordinateur de l’éditeur. Son adresse est créée par le blagueur qui doit vérifier qu’elle ne porte pas atteinte à la législation (attention aux noms de famille par exemple).

Des précautions à prendre

Il est important que le blagueur se conduise de façon responsable en particulier en prenant ses précautions sur ce qui apparaît sur son site: aucun commentaire non conforme à la loi ne peut être mis en ligne au risque d’être attaqué en justice. Il faut au moins faire preuve de bonne foi en supprimant les billets prêtant à caution, lorsque l’information est connue.

Quel succès pour les blogs ?

Il ne faut pas se laisser aveugler par le succès de quelques-uns. Des milliers de blocs sont abandonnés chaque mois faute de visiteurs. En effet il n’est pas évident que la vie au collège, ou les affres d’une future maman soient forcément passionnants. Souvent, il vaudrait mieux se confier à une page blanche, cela éviterait quelques désillusions. Mais il est exact que nous perdons l’habitude d’écrire au profit de la frappe sur un clavier. De même, certains rappellent les premières tentatives « d’Internet réalité » qui permettaient de suivre la vie quotidienne de certains internautes qui se filmaient eux-mêmes. Des sites tellement égocentriques … qu’ils ont fini par lasser.

Se lancer, pourquoi pas, mais autant rester modeste dans ses ambitions. D’autant qu’aujourd’hui, les blogs sont devenus de plus en plus professionnels. Il s’agit d’échanger des informations, créer parfois des réseaux.

En France, il ne faut pas trop s’en étonner, les blogs qui ont le plus de visites sont ceux qui portent sur la cuisine, les loisirs, mais aussi tout ce qui concerne les produits High-Tech. Contrairement à d’autres pays, où les blogs politiques sont « number 1 », en France, nous ne nous précipitons pas pour découvrir les dernières déclarations de Nicolas Sarkozy ou de Ségolène Royal.

La cote des blogs est évaluée grâce à des classements (Wikio ou Blogtrafic entre autres) qui permettent de voir lesquels sont les plus lus. Ces classements sont régulièrement consultés par les responsables marketing et les chasseurs de tendances. Une mine d’informations pour les uns, une activité qui peut devenir une source de revenus pour les autres.

Quelques réussites

La mode est très en pointe avec des réussites telles que :

  • Hélène Legastelois et son « monblogdefille.com ». Licenciée, elle crée son blog pour parler maquillage, sa passion. Un blog qui a modifié sa vie et lui permet de vivre grâce à ce créneau.
  • Si l’on va à l’étranger, on peut penser à ces gamines qui se prennent pour des grandes et créent leur blog pour parler style. L’une des plus connues est l’américaine Tavi, 13 ans à peine quand elle crée son blog et déjà invitée aux plus grands défilés de grands couturiers, ou Jane Aldridge qui grâce à son « Sea of Shoes » est devenue elle aussi une icône invitée au Bal des Débutantes à Paris, mais aussi une créatrice de collections pour Urban Outfitters, le tout à 18 ans.
  • Anna Sam et son blog sur les tribulations d’une caissière ont donné lieu à la publication d’un ouvrage diffusé à plus de 300 000 exemplaires ; son auteur étant invitée sur les plateaux de télévision et interviewée par toute la presse.
  • Astrid Moriee, bloquée chez elle pendant sa grossesse, profite du temps dont elle dispose pour créer son fameux blog « Gribouilleuse de mamans ». Repérée, elle reçoit des commandes pour des illustrations.

On retrouve également des policiers racontant leur quotidien, des dessinateurs, des avocats, hommes et femmes qui parviennent à se faire éditer … la liste est longue même si, lorsqu’on la compare au nombre de blogs créés sur la toile, elle ne représente plus qu’un pourcentage infinitésimal. les grandes marques sont à l’affût de ces blagueurs, qui sont souvent des femmes, et ont parfois recours à elles (Etam, Canderel, André, Monoprix … )

Conseils pour futur blogueur

Si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure, voici quelques conseils avisés à suivre:

  • Du temps

Vous l’aurez constaté, la plupart des blagueurs qui ont rencontré le succès ont commencé cette activité parce qu’ils ou elles disposaient de temps. Et du temps il en faut! Certains avouent avoir commencé par deux heures par jour, et le succès venant, c’est la journée entière qui y est consacrée. Parfois plus, justement parce que l’activité est à la fois un loisir et un travail. Inutile de se lancer si l’on ne dispose pas de cette disponibilité.
On peut noter que de nombreuses femmes sont il l’origine des blogs. Cela correspond en effet souvent à des phases de vie où l’on ne travaille plus il l ‘extérieur. Les activités de femme au foyer ne correspondant pas aux désirs de tout un chacune, il s’agit d’un bon moyen de s’occuper dans un premier temps tout en restant chez soi, y compris en province.

  • Une passion

Tout comme les personnes qui se lancent dans l’écriture d’un livre sans vraiment savoir comment faire ou quelles idées vraiment mettre en avant, pour communiquer dans un blog, il faut avoir un thème, un fil d’Ariane, qui permet d’écrire des billets intéressants, bien documentés, et argumentés, souvent un ton spécifique Tout un chacun n’est pas à même de se lancer dans cette aventure du jour au lendemain.

  • L’aspect technique

Il ne s’agit pas tant de savoir informatique que de certaines connaissances basiques choisir un nom adéquat par rapport au thème, avoir de bons mots clés afin que le référencement se fasse plus facilement, et ne pas hésiter à utiliser les images, les sons, les liens pour rendre le blog plus vivant et agréable à consulter.

  • La régularité

Les blogs sont tellement nombreux qu’il ne faut pas décevoir les internautes qui vous lisent. Et pour les inciter à consulter fréquemment, et donc avoir un certain succès, il convient de poster ses articles de façon régulière et fréquente. Rien de pire que d’aller sur un blog et s’apercevoir que rien de neuf ne s’y est passé depuis une quinzaine de jours.

  • Le plaisir d’abord

Il s’agit de prendre du plaisir à faire son blog. Cela ne doit pas se transformer en corvée, car ce sera perceptible par les lecteurs. Mieux vaut alors abandonner. Créer son blog doit correspondre à une envie personnelle. Il ne s’agit pas d’un projet d’entreprise, même si effectivement cela a pu donner lieu dans certains cas à une véritable création d’activité. Mais il faut savoir que le succès de ces blogs est fragile, et peut ralentir dans le temps.