Gagner de l’argent avec la banque

Gagner de l’argent avec sa banque, voici une idée révolutionnaire! Pour la plupart des français, la banque est le passage nécessaire et obligé pour déposer salaires et chèques. Un compte qui au mieux ne coûte rien et qui habituellement représente quelques dépenses de par des frais qui ne vont pas vraiment à la baisse d’année en année. Comment donc renverser la tendance?
Le fait est qu’ouvrir un compte bancaire ne rapporte normale­ment absolument rien dans la plupart des établissements.

Des coûts plus que des gains !

La simple action de demander une carte bleue coûte déjà quelques di­zaines d’euros, en particulier si elle est à débit différé. D’autre part, certaines banques ont décidé de facturer certains services autrefois gratuits: le retrait d’argent à partir de distributeurs de billets apparte­nant à une autre banque, les de­mandes de virement, etc.
Sans compter les facturations habituelles de services, plus ou moins onéreuses en fonction des enseignes bancaires. Car la pre­mière chose à retenir lorsque l’on aborde ce domaine: la banque est une entreprise comme une autre, qui dispose d’une enseigne, d’une politique commerciale, investit en publicité et doit donc adopter des techniques marketing avec ses clients comme n’importe quelle entreprise vendant ses produits aux consommateurs. La grande différence est que le consommateur est en partie pri­sonnier, car les Français doivent avoir un compte courant pour la vie quotidienne. Et que ces entre­prises ont le pouvoir de faire tom­ber le monde dans une crise financière de par leur spéculation ! A nous donc de faire le choix le plus intelligent et profiter de certaines évolutions, afin de pouvoir gagner un peu d’argent.

Parrainer un nouveau client
De nouvelles banques ont vu le jour, qui ne disposent pas d’agen­ces comme les établissements tra­ditionnels. Ces banques virtuelles ont besoin de créer leur clientèle et proposent donc un système de parrainage en rémunérant les clients qui leur trouvent de nouveaux prospects. Evidemment, il faut déjà avoir un compte dans l’organisme en question.

Les comptes rémunérés
Évidemment, cela n’est intéressant que pour ceux qui ont leur compte en positif et non pas pour les spé­cialistes du découvert !
Le compte courant rémunéré est autorisé depuis 2005, mais on ne peut pas dire qu’il soit largement utilisé :

  • En premier lieu, parce que les banques classiques ne proposent pas toutes ce service, les rémuné­rations ne sont normalement liées qu’à des comptes placements, type épargne ou assurance vie,
  • la seconde raison est que les taux de rémunération sont faibles, mais enfin lorsqu’on les compare aux taux des livrets d’épargne, ils ne sont pas non plus ridicules.
  • Enfin, la troisième raison est que ce sont souvent les nouveaux réseaux, virtuels ou émanant des groupements d’assurances qui font ces offres, Or, les Français n’aiment pas changer d’organismes ban­caires, car cela s’avère toujours un peu compliqué, en particulier lorsque l’on a des prélèvements automatiques.

Vous l’aurez compris, les règles sont simples :

  • Les « nouvelles » banques pro­posent des taux plus attrayants.
  • Les taux affichés sont bruts, Il convient donc de demander le net pour se faire une vraie opinion. Il n’empéche qu’entre un taux de 0,50% et de 2%, il est assez sim­ple de voir où se diriger,
  • Les taux et les offres sont varia­bles dans le temps, il convient donc de se tenir informé si l’on a l’in­tention de changer de banque ou d’ouvrir un compte supplémentaire.

Des opportunités à saisir
Il faut savoir se tenir au courant de toutes les promotions qui peuvent apparaître surtout si l’on a un peu d’argent à placer ou une trésorerie largement positive. At­tention, ce type d’offre est sou­vent éphémère et il faut savoir en profiter.

Fonds en euros, livrets, assurances vie …

  • Un exemple parmi d’autres, ePa­trimoine a proposé en juin et juillet 2010 (jusqu’au 31 juillet) un taux de 4,25% sans condi­tions ou de 4,40% nets sur le fonds en euros. Pour info, le con­trat d’assurance-vie multisupport à destination des étudiants de ePatrimoine (Épargne Evolu­tion) a donné un rendement de 5,01 % l’an dernier.
  • Certaines offres sont alléchan­tes, mais il ne faut pas oublier qu’elles sont ponctuelles, tout dépend donc de l’objectif re­cherché: BforBank propose ainsi un livret jusqu’au 31 août avec un taux de 5% garanti pour tou­te première ouverture (de 100 à 100 000 euros) pendant une durée de trois mois.
  • De même, on retrouve régulièrement d’excellents rende­ments chez Afer, probablement l’un des plus réguliers au fil des années pour les meilleurs taux sur les placements, Il faut aussi citer Hedios Vie, qui a enregis­tré d’excellents résultats et qui est performant au niveau des comparaisons de frais par rapport à la concurrence .
  • Une autre offre qui interpelle chez ING Direct, assurance vie fonds en euros ING Direct Vie, un taux annuel garanti net de 4% sur 2010 et 80 euros offerts, BforBankVie propose aussi une prime à l’ouverture avec 100 euros offerts pour une première adhésion.
  • Avec son livret épargne orange, ING Direct offre 30 eu ros à tout nouvel épargnant.
  • Le produit Bourse Direct Vie, fonds en euros a quant à lui reçu les Lauriers d’Or du maga­zine Investir en 2009

Attenlion aux Arnaques !

Le mot est sans doute un peu fort, mais il convient de se méfier quand même de certains conseils donnés sur des sites Internet et vous promettant des merveilles en termes de frais réduits sur des services bancaires, Certains ne sont pas sérieux, mais il faut surtout être conscient que les ar­ticles mis en ligne sont en fait de la prospection commerciale. les prospects se connectant et éven­tuellement ouvrant un compte en utilisant ces liens permettent au commercial Internet de toucher sa commission. Rien de vraiment répréhensible, si ce n’est qu’il faut en être averti avant de prendre sa décision.
Finalement, pourquoi ne pas dé­cider d’ouvrir un compte dans un organisme sélectionné en premier lieu pour un simple complément ou une petite somme à placer? Il est ainsi possible de voir le mode de fonctionnement, qu’il s’agisse d’un compte rémunéré ou d’un placement. Et si cela se passe bien, prendre le temps de chan­ger son compte principal ou au minimum de renégocier les frais avec son agence. Il n’y a pas ni de petits gains ni de petites écono­mies!.

Quelques exemples de taux

  • Boursorama offre la carte bancaire Visa gratuite­ment + 30 euros offerts.
  • Compte courant rémunéré chez Barclays : 1,50% brut.
  • Compte courant rémunéré chez Groupama : de 0,75 à 1,25% brut .
  • Compte courant rémunéré chez Caisse d’Épargne : 0,50 à 1 % brut.
  • Compte courant BPE (Banques Privée Européenne) 2% si plus de 2 000 euros de dépôt.
  • Axa Banque : 1 %, HSBC : 2 %, Allianz Banque : de 0,50 à 2% brut …