Comparatif Épargne : Le livret A vs. Assurance vie

Epargne : Livret A Vs Assurance vieLe livret A grignote l’assurance vie depuis le début de l’année. Son encours a dépasse pour la première fois les 200 milliards d’euros, auxquels s’ajoutent quelque 70 milliards sur le livret de développement durable, placement similaire, quand l’assurance vie a vu sa collecte nette fondre de 45 % à fin mars.
Logique, avec un taux de rendement net à 2 % sans doute 2,25 % voire 2,50 % dès le mois d’août, le livret A talonne les fonds en euros, crédités en moyenne de 2,90 % après taxes sociales en 2010 … mais avant imposition des intérêts en cas de retrait. Sans compter les frais sur versements de 3 % en moyenne qui réduisent le capital au terme.

L’arbitrage est donc parfaitement cohérent. A courte échéance, mieux vaut placer 10 000 euros sur un livret A à 2,00 % que sur une assurance vie rapportant par exemple 3,25 %, mais qui subiront 3 % de frais à rentrée et une imposition des intérêts à 35 % en cas de sortie les quatre premières années. Match plié ? Pas tout à fait D’une part, les frais sur versements ne sont pas systématiques. Les contrats diffus via Internet ont fait du 0 % à l’entrée leur marque de fabrique, avec en plus des taux de rendement alléchants sur le fonds s en euros.

5 contrats assurances vie sans fiais d'entrée

5 contrats assurances vie sans fiais d'entrée

Avantage à l’assurance vie pour les non- imposables.

D’autre part, l’impact fiscal doit être relativisé. En cas de retrait, il est possible d’intégrer les intérêts dans ses revenus. Ce qui minore la note fiscale, voire la rend nulle pour les non-imposables. Dès lors, l’assurance vie reste plus rentable que le livret; A condition toutefois de ne pas dore son contrat en cours d’année, le taux attribué étant alors réduit à un minimum peu alléchant.