Comparatif des courtiers en ligne : Investir Bourse à moindre frais grâce à Internet

La Bourse pour tous et à moindre coût?

Voilà la promesse des courtiers en ligne. Mais attention, face à une offre souvent complexe, il faut être vigilant sur les tarifs et les services proposés.

L’arrivée des courtiers en ligne il y a dix ans en France a permis au commun des mortels d’accéder plus facilement à la Bourse. quel Que soit leur profil d’investisseur : boursicoteur occasionnel ou trader aguerri. Aujourd’hui. des tarifications différente ont été mises en place en fonction des typologies de clients. Les courtiers en ligne, devenus banquiers pour certains d’entre eux, font d’ailleurs preuve d’une grande ingéniosité dans ce domaine …

C’est pourquoi il est recommandé, avant de faire son choix, de bien étudier les tarifs et les services proposés.

LES ACTIONS EN DIRECT

Une addition totale à géométrie variable
Pour acheter ou vendre une action, l’investisseur doit s’acquitter d’un certain nombre de commissions auprès de son intermédiaire. Ainsi, d frais de courtage sont prélevés à chaque transaction .. Périodiquement, des droits de garde. sortes de frais de gestion, sont facturés en fonction de la composition et de la valeur du portefeuille. Et, si la plupart des courtiers annoncent fièrement « zéro droit de garde », certains d’entre eux font payer un abonnement pour accéder à leurs services en cas d’inactivité du compte. Vu la segmentation des tarifs, la seule solution pour pouvoir faire des comparaisons consiste à calculer le coût annuel d’un portefeuille de titres. C’est ce que nous avons fait pour trois profils d’investisseurs, avec des ordres passés sur la plate-forme de transaction de Nyse Euronext Paris. Nous avons également pris en compte les éventuels droits de garde et autres abonnements facturés par les courtiers. Dans notre premier profil, notre épargnant « bon père de famille » réalise, durant l’année, six transactions – achat ou vente d’actions – de 1 000 euros chacune. Il n’effectue aucun mouvement sur son compte pendant sept mois. Son portefeuille est composé de huit lignes de 1 000 euros chacune.
Notre deuxième modèle est celui d’un investisseur un peu plus dynamique. Il passe dix ordres de 3 000 euros chaque année, mais son compte n’est pas actif pendant quatre mois. Son portefeuille est composé de dix lignes de : 3 000 euros.
Enfin, dans le troisième cas de figure, notre boursicoteur est actif tout ‘au long de l’année et réalise vingt quatre achats ou ventes pour un montant de 7 000 euros chacun. fi détient au total vingt lignes de 7 000 euros en portefeuille.

LES SERVICES

L’accès à différentes places et à des fonds en prime
Pour  investir à bon escient, il faut aussi disposer d’outils d’analyse et d’information permettant de composer ses choix d’investissement. Ainsi, la plupart des courtiers proposent des fils d’informations. Certains offrent même les études et commentaires de grands bureaux d’analyse. Si l’accès au Service à règlement différé (SRD) est le même presque partout, certains proposent l’accès à de véritables plates-formes de trading personnalisables.La possibilité de passer des ordres « intelligents », c’est-à-dire permettant de mettre en œuvre de véritables stratégies d’investissement, est un plus. Certains acteurs donnent accès à d’autres plates-formes de transactions que Nyse Euronext Paris. L’avantage principal? Une plage horaire d’ouverture des marchés souvent plus large sur les valeurs les plus importantes. Et parfois des coûts moindres !

Certains investisseurs, plus patrimoniaux s’intéresseront aussi à l’offre de Sicav. Chaque courtier propose son propre panel, parfois à frais réduits. Là encore, il convient de comparer les frais en mesurant tous les coûts facturés ; commission de négociation, droits d’entrée réellement pratiqués et droits de garde.

 

BforBank **

BforBank se définit comme la première banque privée 100 % en ligne. Filiale du Crédit Agricole. elle a intégré l’offre de courtage de CPR Online. BforBank se positionne dans le haut de gamme, avec des prix assez élevés. La grille tarifaire est très simple. avec une offre segmentée en deux: plus de trente ordres et moins de trente ordres …. par mois. La différence entre les deux: un coût plus élevé sur les frais de courtage et les droits de garde pour le client réalisant moins de trente ordres.
A l’inverse, te tarif devient vraiment concurrentiel pour l’investisseur passant plus de trente ordres par mois. Ce courtier facture donc lourdement ses services. Côté Sicav, BforBank propose plus de 2 000 fonds partenaires.

o Plus : Accès aux: analyses financières de CA Cheuvreux
o Moins : Une offre peu adaptée aux petits ordres

 

Cortal Consors **

Cortal Consors figure parmi les ancêtres du courtage en ligne en France. Ce courtier offre une gamme de produits et d’outils très étendue. Mais le coût s’en ressent. Ainsi, pour l’option Trader dédiée aux petits ordres, des droits de garde sont facturés en cas d’inactivité du compte .. Ils ne sont pas dus pour r option Pro-Active Trader correspondant au profil intermédiaire.
Mais, dans ce cas, si aucun ordre n’est passé, un abonnement de 12 euros par mois est alors facturé. Côté gestion collective, Cortal Consors propose des produits au travers de la Centrale des Sicav. Des droits de garde sont facturés pour ce type de placement.

o Plus : Une bonne palette de services
o Moins : Une tarification complexe

 

Binck. fr ****

La filiale du groupe bancaire néerlandais Binck fait partie des courtiers las moins chers de la place. Son offre discount joue à fond la carte de la simplicité. Côté grille tarifaire, un prix progressif en fonction du montant de l’opération, pas de droits de garde ni d’abonnement, et des frais annexes, comme le passage d’ordres par téléphone ou le SRD, peu onéreux. Qui dit simple ne dit pas dépourvu de services. Ainsi, outre les classiques flux d’informations, les clients de Binck.fr ont accès à des analyses fondamentales et à un outil de sélection de portefeuille en fonction des profils de risque. Tarifs compétitifs aussi pour les passages d’ordres sur les marchés étrangers.

o Plus : La simplicité des tarifs et de l’offre de services
o Moins : Aucune proposition spécifique pour les Traders très actifs

 

Bourse Direct ***

En septembre 2010, Bourse Direct a frappé fort en proposant un tarif inédit de courtage a 99 centimes pour tous les ordres d’un montant inférieur à 1 100 euros. Toutefois, si ce prix d’appel est alléchant, les tarifs annexes le sont beaucoup moins. L:addition peut être salée en cas de clôture, de transfert de compte ou de changement d’option tarifaire. Par ailleurs, les 99 centimes ne s’appliquent qu’aux nouveaux clients. Reste que Bourse Direct affiche globalement l’une des grilles tarifaires les moins chères du marché, avec. des ordres à partir de 2,90 euros et aucun droit de garde .. Attention toutefois à l’abonnement qui sera facturé pour toute inactivité du compte.

o Plus : Une large gamme de produits d’investissement à bas coût
o Moins : Des frais annexes élevés

 

Boursorama Banque **

Plus qu’un courtier, Boursorsma est une banque en ligne. Parmi les plus chers du marché, il propose trois tarifs : Classic, Trader et Ultimate Trader.Le premier privilégie tes petits ordres, avec un forfait de 5.50 sures par transaction inférieure à 1 000 euros. Le deuxième profil cible les ordres de plus de 3 500 euros. Pas de droits de garde facturés. Mais, attention, en cas d’inactivité du compte, un abonnement mensuel de 5,95 euros est prélevé chaque trimestre. L’offre en gestion collective est te gros atout de Boursorarna, La palette de fonds est très diversifiée, mais ‘les tarifs sont dissuasifs si vous sortez de la sélection de fonds partenaires offrant, elle,des prix très attractifs.

2.12 bourse_468x60_décembre

o Plus : Sa gamme de fonds 0 % et à tarifs privilégiés
o Moins : Des tarifs élevés sur les ordres

 

EasyBourse **

L »originalité de ce courtier? Une offre Découverte pour les débutants, à 5 euros l’ordre de moins de 1 500 euros, plus 3 euros par mois en cas de non-activité du compte. Ce tarif ne permet cependant pas de réaliser des opérations sur les warrants, ni d’acquérir des titres au SRD. Pour le faire, l’investisseur devra opter pour l’offre classique, avec trois tarifs : Premium, Expert et Intense. Pour nos profils 2 et 3, l’offre Expert est la plus intéressante, avec un forfait de 13 euros par ordre inférieur à 8 000 euros et un abonnement mensuel de 5 euros si aucun ordre n’a été exécuté pendant un mois donné.

o Plus : L’offre découverte pour néophyte
o Moins : Une palette d’outils peu étoffée

 

Fortunee Banque ***

Fortunee détonne en proposant un tarif à 0 euro de courtage, de droits de garde et d’abonnement pour les portefeuilles de 50 000 euros minimum. Attention, seuls les deux premiers ordres par mois sont gratuits. Nous en avons facturé huit par an à notre profil de boursicoteur actif. Fortunee propose trois options : Petits Ordres, Eco et Traders Actifs. Pour la première, un abonnement est dû en cas d’inactivité du compte. Et pour ne pas payer d’abonnement dans le tarif Eco,le portefeuille doit dépasser 5 000 euros. Belle palette de produits et d’outils.

o Plus : Un bon rapport qualité / prix sur les petits ordres
o Moins : Un coût assez élevé pour les gros ordres

 

ING Direct **

Fidèle à sa réputation, la banque en ligne du groupe néerlandais propose une grille tarifaire ultra-simple : un prix unitaire pour les transactions inférieures à 3 000 euros et une commission de 0,3 % au-dessus de ce montant. Pas de droits de garde, ni d’abonnement. Mais, pour un boursicoteur très actif, ING Direct est le courtier le plus cher. Il reste intéressant pour les petits ordres et les investisseurs moins actifs. Mais son offre de services est assez basique. Côté informations de marché et outils d’analyse, le strict minimum est fourni. Pour les Sicav, ING Direct ne facture plus de droits de garde.

o Plus : Une grille tarifaire claire
o Moins : Un service minimum

 

Comparatif courtier en ligne