Assurance vie : Choisir les meilleures SICAV & Fonds

SICAV & Fonds Assurance-VieL’assurance vie a moins la cote auprès des épargnants. Depuis le début de l’année, la collecte des fonds en euros, ces supports offrant sécurité en capital et une performance annuelle définitivement acquise au client, a chuté de près de 13%. Alors que la part des autres supports, les unités de compte, sensibles aux fluctuations des marchés, restait presque étale. Aujourd’hui, 15% des versements des épargnants se dirigent vers de tels supports. Mais que valent-ils vraiment? Impossible de donner une réponse précise pour tous, tant l’offre de contrats est pléthorique, tout comme d’ailleurs peut être le nombre de fonds proposés au sein d’une même assurance vie. Mais, en ces temps de regain d’intérêt pour les unités de compte, l’ exercice mérite d’être effectués sur les produits les plus proposés.

Les sociétés de gestion indépendantes dominent

Pour les débusquer, nous avons exploité notre base de données utilisée pour établir tous les ans en avril nos Grands Prix de l’assurance vie. L’occasion de déterminer les vingt fonds les plus référencés. Avis aux amateurs, on les retrouve dans plus de 130 contrats différents ! Premier constat : à une exception près, ce sont exclusivement des fonds de sociétés de gestion indépendantes des grands groupes bancaires. Privées de réseau de distribution propre, elles se tournent logiquement vers l’assurance vie pour vendre leurs produits. Seul Amundi Oblig Internationales, géré par la structure commune du Crédit Agricole, de LCL et de la Société Générale, fait exception à la règle. Sinon, Carmignac Gestion est le gestionnaire le plus représenté au sein de ce top 20, avec pas moins de quatre fonds, suivi de près par Financière de l’Echiquier et Edmond de Rothschild AM, avec trois fonds chacun. Seconde caractéristique commune, ce sont des fonds de taille significative – de quelques centaines de millions d’euros à plusieurs milliards et anciens. L’âge moyen des vingt fonds relevés s’établit autour de 17 ans. EdR Euro Leaders d’Edmond de Rothschild AM, le plus ancien, affiche 30 ans de vie au compteur, même s’il a connu durant cette existence de nombreuses évolutions, abandonnant notamment l’univers de l’Hexagone, occupé lorsqu’il s’appelait encore Tricolore, pour s’intéresser désormais à la zone euro. Logique, les assureurs retiennent dans leurs contrats des fonds de gestionnaires établis, dont ils connaissent la solidité financière. «Pour être référencée chez nous, une société de gestion doit détenir au minimum 300 millions d’euros d’encours sous gestion et présenter un fonds dont l’encours s’établit au moins à 30 millions d’euros» , précise Sonia Fendler, directrice du développement commercial et de l’innovation de Generati Patrimoine. Peu de chance donc de retrouver des fonds inconnus de petites boutiques. Peu de chance égarement de trouver, chez la plupart, des fonds   » exotiques « . Parmi les supports les plus distribués, essentiellement des produits d’actions européennes et françaises. Ces catégories regroupent la moitié de notre panel.

Les assureurs choisissent avant tout la sécurité et la régularité

Rien de bien original non plus dans les autres produits: un fonds actions européennes investi sur les petites et moyennes va leurs. un fonds obligataire généraliste, un fonds sectoriel spécialisé sur les matières premières, voilà les produits les plus spécialisés. Mais aussi, avec Carmignac Patrimoine et Echiquier Patrimoine, deux produits diversifiés destinés à ôter au souscripteur toute contrainte de gestion. Mais que valent donc ces produits ? Tout dépend de la mission que vous leur confiez. Si vous investissez dans des unités de comptes avec la volonté de diversifier en Bourse, vous allez être servi. Bien servi, même ! Si la performance ne fait pas partie des premiers critères de choix de la part des compagnies d’assurances lors de la construction de leur offre, au profit de la sécurité. de la régularité et de la diversité. les résultats des fonds les plus proposés sortent clairement du lot. Ils ont en effet quasiment tous réalisé des performances supérieures à celle de leur indice de référence sur cinq ans. Et pas à la virgule près ! Par exemple, classé dans la catégorie des actions France larges capitalisations, Centifolia de DNCA Finance sur-performe le CAC 40 de 26 points de pourcentage sur cinq ans. S’il s’agit de trouver une alternative aux fonds en euros Sur courte période, le résultat est plus décevant. Sur un an, seul Carmignac Patrimoine a enrichi ses investisseurs. Et encore, il a gagné seulement 0,46 % ! Concédons que les dates d’arrêté des performances sur cinq ans ne sont guère favorables : après la crise boursière de cet été, les fonds n’ont pas eu le temps de retrouver leur niveau de septembre 2000, juste avant la crise de septembre.Impossible donc de taire mieux que le fonds en euros à court terme. A plus longue échéance, le jeu peut en valoir la chandelle. Sept fonds de notre liste ont en effet permis de faire croître son patrimoine entre septembre 2006 et Septembre 2011. Trois d’entre eux, Echiquier Patrimoine, Carmignac Emergents A et Carmignac Commorudes, ont progressé en moyenne de respectivement 1,2 %, 1,9 % et 3,8 % par an. C’est moins bien qu’une assurance vie en euros. Restent quatre fonds affichant des performances comprises entre 25,8 % et 39,4 %, apportant à l’investisseur une réelle valeur face au risque pris: Amundi Oblig Internationales Eur I, Magellan C, Carmignac Patrimoine A et Carmignac Investissements. Nous en présentons trois, Carmignac Patrimoine paraissant plus adapté à des épargnants néophytes que Carmignac Investissements, spécialisé dans les actions internationales. Trois produits aux caractéristiques très différentes. Exploitez-les de manière complémentaire: 50 % pour Carmignac Patrimoine, 30 % pour Amundi Obligations internationales et 20 % pour Magellan.

 

Tableau de fonds sicav Assurance-vie