Soldes 2012 : Facebook, twitter et des animations

Soldes hiver 2012« Entra casi desnudo, saL vestido » ou « Entrez quasi nu, sortez habillé », Le premier jour des soldes, L’enseigne de vêtements DesiguaL proposait aux 100 premiers clients venus en sous-vêtements de s’habiller à l’œil.

Pouvoir d’achat en berne oblige, les Français sont moins nombreux à courir les bonnes affaires cet hiver (76 %, contre 85 % il y a un an). Le budget moyen consacré aux. soldes est revu à la baisse: 244 euros en 2012, soit 7 euros de moins qu’en 2011? selon un sondage Ipsos pour le Conseil national des centres commerciaux (CNCC).« Les consommateurs font attention à leurs dépenses mais ils ont aussi de nombreuses occasions d’acheter a prix réduit dans l’année, nuance-t-on à la DGCCRF.

Les soldes flottants ou les ventes privées ont multiplié les occasions, même si les soldes restent le seul moment où les commerçants peuvent vendre à perte. »Beaucoup anticipent des soldes décevants: le textile-habillement, par exemple, est en baisse continue depuis quatre ans, selon l’Institut français de la mode (près de – 3 % en valeur en 20n).

Pourtant, la montée en puissance des réseaux sociaux dans l’e-commerce pourrait limiter les dégâts. D’après la Fevad (Fédération de l’e-commerce et de la vente à distance), 22 % des internautes utilisent Facebook ou Twitter pour se partager des « bons plans » en matière de soldes. « 6 % envisagent même d’acheter des produits en solde via Facebook », souligne la Fevad.
Bien sûr, ce sont les jeunes (25-34 ans) qui se montrent les plus intéressés par les soldes en ligne. Mais globalement, deux internautes sur trois se servent d’internet pour repérer les bonnes affaires.

Reste aussi, pour sauver les soldes, à compter sur des animations promptes à réveiller le chaland. Desigual, enseigne de mode espagnole, pratique à Barcelone et New York l’opération ,( Entrez en sous-vêtements, sortez habillé ». Elle l’a initiée en France le premier jour des soldes, à Lyon : les 100 premiers clients qui se présentaient à moitié nus au magasin de la rue de la République repartaient habillés à l’œil.

Autre opération de communication astucieuse, celle du centre commercial Labège 2 près de Toulouse: il a ouvert une « garderie pour maris »avec jeux vidéo, massages, films …