Immobilier : Comment vendre un bien malgré la crise

Immobilier : Comment vendre malgré la crise

 

Est-il possible de vendre son logement, dans de bonne condition, malgré la crise que connait le secteur de l’immobilier? Voici quelques conseils pour savoir comment arriver à trouver un acheter et estimer le prix de vente

 

Les ventes de logements anciens avaient déjà baissé de 12% en 2012, elles restent sur la pente descendante en 2013. En cette période si délicate, il convient d’abord de présenter un dossier irréprochable. Réunissez tous les documents nécessaires à la décision de l’acheteur. Certains, comme le titre de propriété, les diagnostics, le métrage loi Carrez pour une copropriété sont obligatoires. D’autres, sans l’être, sont recommandés, tel l’avis d’imposition à la taxe foncière, les factures de gaz et d’électricité sur l’année, le compte rendu d’assemblée générale, et les appels de fonds.

Comment valoriser son logement

Dans le cas d’un appartement, le vendeur doit évoquer les travaux réalisés ces dernières années, ceux qui ont été votés lors de la dernière assemblée générale et même ceux qui sont souhaitables à l’avenir. Les professionnels assurent que les acheteurs savent dans les trois premières minutes de la visite si le logement leur plaît. Si la première impression est positive, les petits défauts passeront mieux.

Même si les travaux de rénovation ne sont pas toujours indispensables, les lieux doivent être propres (notamment les pièces d’eau), bien rangés, lumineux (quitte à ajouter quelques halogènes), et apparaître spacieux (enlever les meubles encombrants s’il le faut).

Faut-il baisser le prix pour vendre?

Reste la question du prix. Les futurs acheteurs connaissent désormais très bien les prix du marché qu’ils prospectent. Statistiquement, c’est dans les six premières semaines que le logement a le plus de chances de partir. Si au bout de trois mois, le logement n’est pas vendu, il faut baisser son prix de vente, et le signaler…

En présence de plusieurs offres d’achat équivalentes, il faut se renseigner sur le montage financier prévu par chaque offreur, et privilégier celui qui présente une plus grande assurance d’obtenir un prêt immobilier. Rappelons en effet que la promesse de vente sera cassée si l’acheteur n’obtient pas son prêt.

Évaluer gratuitement le prix de votre logement

Pour évaluer le prix de votre logement, le calculateur en ligne gratuit de « meilleursagents.com » est l’un des plus fiables. Il se base en effet sur les données des notaires pour l’Île-de-France et des agents immobiliers pour le reste de la France.