Frais bancaires : Une baisse qui cache des augmentations

Comment changer sa banque trop chèreD’une banque à l’autre, la facture annuelle des services et frais bancaires liées avec un compte peut doubler pour le même client!
Voici un comparatif des frais de 133 établissements bancaires, pour vous aider à choisir la banque la moins chère pour les nouveaux clients, négocier avec le banquier pour les anciens, ou changer carrément de domiciliation !

Pour 2012, et d’une manière générale, aucune augmentation des tarifs bancaires à signaler. Certaines banques, ont même tendance à faire baisser leurs prix. Évidemment cette baisse de tarifs dépend de la nature et du type du client. Ainsi, un petit consommateur pourra voir sa facture annuelle des services bancaires baisser d’environ de 0,46 % par rapport à 2011 pour un paiement des services à leur prix unitaire, au lieu d’un paiement forfaitaire comme les Packages.
Pour les moyens et gros consommateurs, ils peuvent observer des baisses moyennes à l’ordre de -1,46 % et -2,35 % respectivement en 2012 par rapport à 2011.

Mais tous ces moyennes cachent la vérité que toutes les banques ne suivent pas forcement la même tendance générale. Ainsi, les clients de 28 banques peuvent observer une baisse des prix, ceux de 33 autres établissements bancaires ne constateront aucun changement des tarifs, et une augmentation chez 63 enseignes !

Par contre, si les banques font baisser des tarifs, c’est généralement pour faire augmenter d’autres, et c’est le cas des cartes bancaires, un des services les plus utilisés, les assurances des moyens de paiement, les chèques de banques et les oppositions, les rejets de prélèvements de plus 30€ et même la consultation du compte sur Internet!

  • Cotisations moyennes annuelles des cartes bancaires :
    > Internationales à débit différé : +0,18 %
    > Haut de gamme, Gold ou Premier : +1,54 %
  • Chèques de banque : + 1,29 %)
  • Assurances des moyens de paiement : +0,28 %.
  • Chèque de banque : + 1,29 %
  • Oppositions sur chèques : + 3,56 %
  • Rejet d’un prélèvement de plus de 30 euros : + 1,26 %
  • Consultations du compte sur Internet : +3,77 %

Changer sa banque pour payer moins, est-ce possible?

Oui, c’est possible théoriquement, mais pratiquement 60 % des clients estiment que changer de banque reste difficile.
C’est ce que révèle aussi le baromètre Fortuneo / Ipsos : Changer de banque est une opération trop fastidieuse et coûteuse surtout pour transférer des produits d’épargne, malgré service d’aide à la mobilité bancaire.
En pratique, quand un client change de banque, l’ancienne dispose de 10 jours pour clôturer le compte, la nouvelle procède à assurer les opérations de virements et prélèvements réguliers sur le nouveau compte en se basant sur la liste fournie par la banque quittée.
Le problème c’est que la majorité des clients ne connaissent pas l’existence d’un tel service pour aider à la mobilité bancaire, et c’est visiblement la responsabilité des conseillers bancaires, sachant que les banques s’étaient engagées à diffuser l’information sur ce nouveau service.

strong